Conditions de Vente

L’industrialisation de l’herbe à maté, l’autre héritage de Carlos Thays

Saviez-vous que c'est grâce au paysagiste français Carlos Thays que l’Argentine est aujourd’hui le principal producteur d’herbe à maté au monde?

Carlos Thays, cet ingénieur paysagiste né à Paris en 1849 sous le nom de Jules Charles Thays, est principalement connu dans notre pays pour les très nombreux parcs qu’il a dessiné et les rues qu’il a orné d’arbres natifs, partout dans les plus grandes villes d’Argentine. A tel point qu’on le surnomme encore aujourd’hui el padre de las sombras (le père des ombres). Mais il est aussi celui qui a permis que l’Argentine soit aujourd’hui le principal producteur, et consommateur, d’herbe à maté au monde.

Carlos Thays en 1914, prend la pose sur la Plaza Francia à Buenos Aires

Après avoir migré en Argentine en 1889, Carlos Thays devient deux ans plus tard Directeur des Parcs et Promenades de Buenos Aires. Durant près de 30 ans, il crée et remodèle les principaux espaces verts de la capitale mais aussi de la plupart des grandes villes d’Argentine, tout en faisant planter plus de 150.000 arbres dans les rues. Il est également à l’origine de l’élaboration de nombreux parcs privés comme ceux, par exemple, des Estancias El Flamenco et La Porteña, à San Antonio de Areco.

En 1892, le paysagiste franco-argentin crée le Jardin Botanique de Buenos Aires et en fait à l’époque un des centres d’étude botanique les plus prestigieux au monde, en y étudiant notamment la flore originaire de toute l’Amérique Latine. Mais l’un des travaux les plus notoires qu’il y réalise est l’étude du processus de germination de l’herbe à maté.

L’herbe à maté, cette plante que l’on sirote du matin au soir en Argentine sous forme d’infusion, en aspirant à travers une sorte de paille appelée bombilla, était consommée par les indiens guaranis, au sud de l’Amazonie, bien avant l’arrivée des premiers conquistadors. Même si les jésuites installés dans la région avaient réussi dès le XXVIIIème siècle à développer la culture du maté de manière massive, leur savoir-faire s’était perdu à la suite de leur expulsion des lieux en 1767 sur ordre du roi d’Espagne.

Pendant plus d’un siècle, il fallut se contenter des feuilles récoltées à l’état sauvage ou importer la yerba mate du Brésil et du Paraguay. Face à cette situation et désireux d’apporter sa contribution au développement économique de l’Argentine, Carlos Thays se fait apporter en 1895 quelques plants et des graines du Paraguay. Il se met à étudier la germination des graines dans l’appareil digestif de poules et finit par mettre au point une méthode qui imite la nature, en faisant germer les graines à l’aide d’une immersion de plusieurs jours dans de l’eau chaude.

Culture d'herbe à maté dans la province de Misiones, au nord de l'Argentine.

Très vite, sa méthodologie est diffusée et appliquée dans le nord de l’Argentine : c’est le début de la production industrielle de l’herbe à maté et de sa consommation à grande échelle dans tout le pays.

Aujourd’hui, l’Argentine est le plus grand producteur et exportateur de yerba mate au niveau mondial. Elle est cultivée au nord-est du pays, dans les provinces de Misiones et Corrientes. Les argentins en raffole et on estime qu’ils en consomment en moyenne 6,4 kg par personne et par an.

Les propriétés de l’herbe à maté


  • Un puissant antioxydant
    Le maté chaud qui est la forme de consommation la plus populaire en Argentine contient 90% de plus d’antioxydants que le thé vert. Les infusions de yerba mate ont un grand pouvoir antioxydant en raison de leur forte concentration en polyphénols. Les polyphénols améliorent les défenses naturelles de l’organisme et le protègent des dommages cellulaires.
  • Une source de vitamines
    L’herbe à maté contient des vitamines du groupe B. Le corps a besoin de 13 vitamines, dont 8 appartiennent au groupe B, qui sont essentielles pour les fonctions corporelles telles que la production d’énergie et la production de globules rouges.
  • Une source de minéraux
    L’herbe à maté contient du potassium, un minéral essentiel au bon fonctionnement du cœur; et du magnésium, qui aide le corps à incorporer des protéines.
  • Un effet énergisant
    Elle contient des xanthines (caféine, théobromine, théophylline). Ce sont des composés bioactifs qui stimulent le système nerveux central et favorisent l’activité mentale. Elles augmentent les niveaux d’énergie et la concentration.
  • Une contribution à la diminution du mauvais cholestérol
    Plusieurs études confirment que la consommation de yerba mate favorise la réduction du mauvais cholestérol (LDL) et les triglycérides.


Autres Articles

L’Argentine, une puissance agricole majeure Le Boliche de Bessonart, bar historique d’Areco
?>